L'équicie? pour qui ?  pourquoi ?


                                                        

Le métier d’équicien est reconnu comme titre professionnel au RNCP depuis janvier2014.   A chaque atelier je fait intervenir le cheval en tant que tiers pour faciliter le dialogue et aider la personne à s' aider. Je cherche à faciliter la création d'une  relation entre la personne et le cheval qu'elle a choisit. Cela ne passe par toujours par de la mise à cheval ! À pied à ses côtés, dans le manège, au box ou au prés c'est là que les liens se créent.

 

Nous sommes en Isère proche de beaurepaire. Nous disposons d'installations agréables et de différents types d'équidés. Pendant les ateliers je m'adapte à chaque personne et à chaque situation. Dès la première rencontre nous écrivons ensemble un projet personnalisé qui nous permettra de fixer des objectifs et d'évaluer les progrès réalisés au cours de l'année. Quelque soit l’activité, chacun est encadré de son arrivée à son départ.

C'est pour cela que  l’association Equit’A-te-lier s’adresse aux enfants, adultes, valide ou en situation handicap :

- Handicap : moteur, mental, social et/ou sensoriel.

- Polyhandicap.

- Réinsertion sociale.

- Souffrance passagère ou durable.

 

L’important est que la personne accompagnée manifeste un intérêt pour les animaux et surtout pour le cheval. De cet intérêt naîtra l’envie et la motivation de créer une relation avec l’animal nécessaire à la personne pour s’épanouir et progresser sur ses difficultés.

 

De nombreuses personnes rattachées à un établissement peuvent être concernées par l’équicie :

- Les personnes en établissements du secteur médico-social comme par exemple : les IME, ITEP, Foyer de vie, FAM, MAS, Foyer d’hébergement, EHPAD…,

- Les personnes en établissements du secteur social : aide social à l’enfance, PJJ, secteur social adulte…,

- Les personnes en établissements du secteur sanitaire : Hôpitaux de jour, Cmp, Csapa, Camps… .

 

Les particuliers sont aussi les bienvenus à Equit’A-te-lier : qu’ils viennent seuls, accompagnés de leur famille ou d’un professionnel de la santé (psychologue, kinésithérapeute, orthophoniste, psychomotricien…).

En fonction du projet de la personne  je peux intervenir à des fins différentes :

-   favoriser l’amélioration des comportements de la personne pour lui permettre de mieux vivre en société.

- faciliter les apprentissages de la vie quotidienne ou des codes sociaux.

-  aider au maintien des capacités.

- participer à la réduction d’une détérioration physique, physiologique ou fonctionnelle.

- proposer des situations agréables qui diffère d'un quotidien parfois difficile.

 

L’équicien n’est ni un thérapeute ni un soignant mais il permet de trouver une alternative ou un complément au soin ou à l'éducation mis en place par l'équipe référente de la personne. Il se différencie du moniteur d'équitation qui propose des séances d'équitation adaptée avec un but sportif et de l’équitherapeute qui se trouve dans une démarche de soin facilitée par la mise à cheval